Accueil - - - MATERIAUX USINAGE EcoTitanium: quand le titane s’allie à l’économie circulaire.

EcoTitanium: quand le titane s’allie à l’économie circulaire.

0
0
135

EcoTitanium: quand le titane s’allie à l’économie circulaire. dans - - - MATERIAUX USINAGE EcoTitanium-02

 

Première usine de recyclage de titane aéronautique en Europe, EcoTitanium s’affiche comme un nouvel acteur dans l’approvisionnement de l’industrie aéronautique. Située dans le Puy-de-Dôme, l’entreprise recycle. Et recrute.

Située à Saint-Georges-de-Mons (Auvergne), EcoTitanium est la première usine de recyclage de titane aéronautique en Europe capable de produire des alliages à partir de chutes massives et de copeaux de titane collectés chez les grands constructeurs aéronautiques et leurs sous-traitants.

Des technologies de pointe

Pour cela, la joint-venture d’Aubert & Duval (groupe Eramet) et du kazakh UKTMP International avec l’État français dans le cadre du Programme des Investissements d’Avenir et le Crédit Agricole Centre France, a investi près de 48

 

millions d’euros dans des outils inédits de transformation du titane en de nouveaux lingots, par exemple le four de fusion plasma et de refusion sous vide. Cette technologie permet de fondre des chutes d’alliages de titane de tailles très variables — de quelques millimètres jusqu’à des massifs de plusieurs dizaines de kilos — tout en assurant l’élimination des défauts inclusionnaires rédhibitoires sur les pièces.

Il s’agit de la seule technologie commercialisée capable d’élaborer des alliages de titane à partir de chutes. À plein régime, l’usine produira plusieurs milliers de tonnes de lingots d’alliages de titane chaque année.

“Nos produits s’adressent aux filières aéronautiques européennes et mondiales que ce soit des constructeurs, des motoristes ou leurs sous-traitants. Certains de nos clients évoluent également sur d’autres marchés, tels que le médical, l’horlogerie ou la Défense. Nos clients actuels se situent principalement en Europe (France, Angleterre, Allemagne, Autriche, Italie, Pologne…) mais également dans le grand international, notamment en Inde”, détaille l’entreprise.

Une indépendance stratégique

Dans un contexte de forte croissance des marchés aéronautiques, EcoTitanium permet à cette industrie de disposer d’une voie d’approvisionnement nouvelle, innovante et indépendante des fournisseurs américains et russes.

“Les clients historiques du groupe sont de grands donneurs d’ordre de l’industrie aéronautique ainsi que leurs sous-traitants. Ces derniers utilisent de plus en plus de titane pour sa légèreté et sa tenue mécanique ainsi que son excellente compatibilité avec les matériaux composites qui connaissent un développement important. Nous sommes en cours de qualification avec un certain nombre de ces grands donneurs d’ordre.”

Économie circulaire

Basée sur une démarche d’économie circulaire, EcoTitanium s’engage à vendre son titane recyclé à ses partenaires à un prix plus compétitif que les lingots de titane fabriqués à partir de titane primaire.

“Les prix peuvent varier en fonction des volumes de chutes et de copeaux retournés, du prix de retour contractualisé ainsi que du besoin exprimé par les clients.”

EcoTitanium estime pouvoir éviter le rejet de 100 000 tonnes de CO2, en consommant 4 fois moins que la filière classique d’élaboration de titane à partir de minerais.

Afin de faire face à la croissance de sa production, l’usine, qui a déjà créé 30 emplois directs hautement qualifiés depuis son inauguration il y a un an et demi, recherche actuellement une dizaine de techniciens de maintenance et d’opérateurs de productions. À terme, 60 postes devraient être créées.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par JC-GIROUD
Charger d'autres écrits dans - - - MATERIAUX USINAGE

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Forges de Courcelles : partir loin pour être plus fort ici (FR)

    La première forge française est haut-marnaise. Elle travaille pour l’automob…