Accueil - - - Actualité lubrifiants automobiles STR Tecoil Oy entre sur le marché russe des huiles usagées.

STR Tecoil Oy entre sur le marché russe des huiles usagées.

0
0
250

 

STR Tecoil Oy entre sur le marché russe des huiles usagées. dans - - - Actualité lubrifiants automobiles str-tecoil-logo-125x80

 

Le raffineur finlandais STR Tecoil Oy envisage de commencer à collecter et à traiter des lubrifiants usés afin de produire des huiles de base en Russie, a confirmé la société à Lube Report.

Ce projet est principalement financé par Nordic Environment Finance Corp., un fonds international créé par les gouvernements scandinaves pour soutenir des projets liés à la réduction des émissions et à la protection de l’environnement en Europe centrale et orientale.

La première opération sera axée sur la mise en place d’un système de collecte à Saint-Pétersbourg et dans la région de Léningrad, au nord-ouest de la Russie. L’entreprise envisage ensuite d’étendre ses activités à d’autres régions.

STR Tecoil envisage de mettre en place son système certifié de collecte des huiles usagées à Saint-Pétersbourg, où elle ouvrira un point de réception sur 3 000 mètres carrés d’un grand terrain d’ici à fin 2019. Elle est en train de créer une filiale pour ses opérations là-bas et recherche activement un terrain pour le point de réception. ( pubs.lubesngreases byBORIS KAMCHEV 20/3/19 )

La société estime qu’environ 20 000 tonnes d’huiles usées sont collectées chaque année à Saint-Pétersbourg, dont 3 000 à 5 000 tonnes seulement sont utilisées pour la fabrication de lubrifiants raffinés. le reste est utilisé comme combustible pour le chauffage ou en mélange avec les combustibles marins.

Selon les estimations de Mihail Malkov, chef de l’exploitation de STR Tecoil, STR Tecoil a pour objectif de collecter 10 000 tonnes d’huiles usées par an dans la région du Nord-Ouest. «En général, au moins 40% de toutes les huiles usées pourraient être collectées et transformées en une ressource pour de nouveaux produits. L’impact environnemental de nos opérations prévues est donc important », at-il déclaré dans un communiqué de presse récent de NEFCO.

Le marché russe des lubrifiants de déchets est le plus important d’Europe. On estime qu’environ 1,2 million de tonnes de lubrifiants usés sont générés en Russie chaque année. Bien que la moitié au moins de cette quantité soit officiellement documentée en tant que telle, seules 100 000 tonnes peuvent être recyclées ou transformées en huiles de base, selon la Fédération russe de recyclage des déchets. STR Tecoil a constaté que 5% seulement de l’huile usée totalement générée en Russie sont transformés en vue de la production d’huiles de base.

« La Russie a la capacité de recycler environ 100 000 tonnes d’huile usée, mais cette capacité est sous-utilisée à environ 70% en raison du manque de matière première et des difficultés de collecte et de transport », a déclaré David Esayan, responsable de l’association, à Lube Report.

La loi russe interdit l’incinération ou le déversement des huiles usées, mais le plus souvent, elles sont utilisées comme combustible dans des poêles à chaleur pour chauffer l’espace dans des installations de production, des entrepôts, des garages, des ateliers de réparation d’automobiles ou des stations-service.

À Saint-Pétersbourg, le marché de la collecte n’est pas réglementé et est dominé par des commerçants troubles qui paient en espèces les huiles usées. Le défi de STR Tecoil sera de concurrencer ces acteurs du marché noir.

La différence de prix entre l’huile usée non comptabilisée collectée par ces négociants noirs qui la revendent généralement et l’huile usée documentée collectée par des entités agréées est d’environ 20%, selon l’association.

«Il existe une myriade de produits et de licences contrefaits sur le marché noir qui sont très résistants, capturant environ 70 à 90% de la collecte d’huile usée en Russie. Il est très difficile d’être compétitif dans un tel environnement », a déclaré Esayan.

M. Malkov a déclaré que l’huile de base recueillie serait expédiée pour traitement dans la raffinerie de capacité de traitement de STR Tecoil de 60 000 t / a située à Hamina, en Finlande, près de la frontière avec la Russie. La société a confirmé que si son opération à Saint-Pétersbourg était couronnée de succès, elle prévoyait notamment la construction d’une raffinerie en Russie.

La raffinerie de Hamina peut produire des huiles de base du groupe II, ainsi que du bitume et du gazole.

STR Tecoil détient 90% de la transformation des huiles usagées en Finlande et recueille 50% des huiles usagées générées dans le pays. En 2017, le bénéfice de la société s’est élevé à 27,3 millions d’euros (30,9 millions de dollars américains).

Web: www.tecoil.fi

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par JC-GIROUD
Charger d'autres écrits dans - - - Actualité lubrifiants automobiles

Laisser un commentaire

Consulter aussi

VALVOLINE MAXLIFE pour moteurs à kilométrage élevé.

La première formule qui prolonge la longévité du moteur La gamme d’huiles moteur Max…