Le bâtiment s’empare de l’impression 3D.

0
0
157

 

 

 

Après de premiers prototypes en Chine, en Russie, aux Etats-Unis, l’impression de bâtiments en béton tente de passer à une échelle industrielle. Et les acteurs français sont à la pointe de cette innovation, comme en témoignent plusieurs projets dans l’Hexagone.

En effet Vinci,  associé à la start-up XtreeE dans laquelle le groupe a pris une participation, s’apprête à ouvrir à Dubaï une première unité de production, en février 2019. L’émirat, où la frénésie de béton semble sans limite, souhaite que 25 % de ses nouveaux bâtiments soient édifiés au moyen d’imprimantes 3D d’ici à 2025, dans le but affiché de réduire drastiquement les coûts et les besoins de main-d’œuvre.

Chantiers plus propres et plus silencieux, plus rapides, moins pénibles et moins dangereux, architectures légères et personnalisées… Les apôtres de la 3D ne manquent pas d’arguments.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par JC-GIROUD
Charger d'autres écrits dans - - - IMPRESSION 3D - USINE DU FUTUR. Intelligence artificielle.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Molykote® G-9000, graisse haute température.

    Obtenez une lubrification à haute température … sans diminuer les perf…