Accueil - - - AGENDA : SIMODEC 2018 à ne pas manquer : Decip : du décolletage à l’impression 3D.

SIMODEC 2018 à ne pas manquer : Decip : du décolletage à l’impression 3D.

0
0
199

DECIP

 

Pour exposer ses dix machines-outils, dont cinq seront présentées en avant-première française, et sa solution d’impression 3D HP Multi Jet Fusion, à travers sa nouvelle entité Decip 3D, il fallait bien, au célèbre distributeur et importateur de Saint-Pierre-en-Faucigny, un stand d’une surface de 273 m3, pour ce Simodec 2018.
Chez Biglia, les visiteurs découvriront ou redécouvriront le modèle B436, la machine phare pour le décolletage de pièces de petites dimensions.

Encore jamais exposé dans l’Hexagone, le B620 YS est un tour travaillant avec une tourelle 15 postes (avec moteur direct dans la tourelle) et axe Y, avec chariot à guidages prismatiques, avec mouvement monte et baisse. Il est équipé d’un déchargeur de pièces à portique pantographe, qui dépose les pièces sur un tapis placé en position arrière de la machine, ce qui a pour conséquence d’éliminer la présence d’un tapis-roulant d’évacuation de pièce situé en façade, qui pouvait gêner l’opérateur.

Quant au B465 (avant-première), il sera présenté avec son portique de chargement et déchargement directement intégré dans la machine et positionné à droite, laissant la possibilité à son utilisateur d’embarrer son tour.
Deux avant-premières chez Nomura : les tours à poupée mobile NN-10 et NN-20J XB2 avec double axe B (breveté) seront à ne pas manquer.

Tout comme le NN-32 YB2X2 avec axe B et NN-20J3, piloté par une commande numérique Fanuc Oi-TF, au lieu de la traditionnelle Mitsubishi.
Du côté de Matsuura, il faudra s’attarder sur le centre d’usinage vertical VX 660 (avant-première), en 3 ou 4 axes, avec 660 mm de course en X.

Lequel jouxtera le MX330 PC10, un centre d’usinage 5 axes continus à dix palettes pour des pièces de 350 mm.
Enfin, pour le Suisse Esco, Decip exposera un tour à poupée mobile Escomatic D5 Ultra (huit opérations possibles) travaillant avec une torche de 0,3 à 4 mm et un NM6 Flexi, une machine de nouvelle génération « plus flexible, plus rapide, plus polyvalente », assure le constructeur du canton de Neuchâtel.
Pour remercier les visiteurs de leur passage sur le stand, un objet publicitaire leur sera offert. Avec une particularité : celle d’avoir été réalisé à partir d’un assemblage de composants fabriqués en 3D et usinés sur un tour de décolletage, afin de monter que ces deux technologies peuvent être complémentaires. ( machinesproduction 28/2/18 )

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par JC-GIROUD
Charger d'autres écrits dans - - - AGENDA :

Laisser un commentaire

Consulter aussi

SHW a vu son bénéfice net chuter de 32 % au premier semestre.

L’équipementier allemand SHW (pompes, composants de moteurs, disques de freins) a vu son b…