Accueil - - - NEWS INDUSTRIE Le groupe Vitol a acquis les activités de distribution de lubrifiants d’OMV Petrol Ofisi en Turquie.

Le groupe Vitol a acquis les activités de distribution de lubrifiants d’OMV Petrol Ofisi en Turquie.

0
0
429

Le groupe Vitol a acquis les activités de distribution de lubrifiants et de carburants d’OMV Petrol Ofisi en Turquie, y compris une usine de mélange de lubrifiants finis, pour 1,4 milliard de dollars (1,5 milliard de dollars), ont annoncé les compagnies le 3 mars.

L’achat devrait être finalisé en septembre, sous réserve des conditions et des approbations réglementaires pertinentes. OMV Petrol Ofisi, une filiale du géant autrichien de l’énergie OMV, est le principal agent de commercialisation du lubrifiant domestique en Turquie avec 114 000 tonnes de lubrifiants vendus en 2016, a déclaré la société à un journaliste.

OMV Petrol Ofisi exploite une usine de mélange de 140 000 tonnes métriques par an à Derince, dans la province de Kocaeli, qui fabrique des huiles pour moteurs, des huiles industrielles, des fluides de freinage hydrauliques, des graisses, des additifs d’huile de moteur diesel et de l’antigel. L’entreprise a détenu une part de 25 pour cent des 420 000 tonnes vendues sur le marché lubrifiant turc l’an dernier, selon Petder, une association de l’industrie pétrolière turque.

En outre, la société possède le plus grand réseau de distribution de carburant au pays, avec plus de 1 700 stations et est un fournisseur leader de carburants pour les clients commerciaux et industriels en Turquie, avec 10 terminaux de carburant, deux terminaux de gaz de pétrole liquéfié, 28 unités d’approvisionnement d’aéroport et Plus de 737 000 tonnes de capacité de stockage de carburant.

OMV a déclaré que ses actifs turcs constituaient un fardeau pour ses opérations plus larges dans la région et représentera une perte de valeur d’environ 186 millions d’euros dans son compte financier du quatrième trimestre, en plus de 148 millions d’euros de pertes enregistrées à la fin de Décembre, Lorsqu’elle a reclassé l’actif comme détenu en vue de la vente. « La décision de vendre l’entreprise a été la bonne et nécessaire étape dans la mise en œuvre de notre stratégie d’entreprise », a déclaré Rainer Seele, directeur général de la société, dans un communiqué de presse.

OMV a cité la dépréciation de la lire turque comme un point particulièrement douloureux, affirmant qu’en septembre, la chute de la monnaie par rapport à l’euro aurait coûté à la société environ 1,1 milliard d’euros depuis l’acquisition par OMV de Petrol Ofisi en 2010.

Vitol a déclaré que Petrol Ofisi occupe une position forte sur le marché croissant du pays. «C’est une marque leader sur le marché et nous nous engageons à maintenir cet excellent dossier et nous sommes impatients de travailler avec l’équipe de la société pour capitaliser sur la forte performance économique de la Turquie et sur la demande croissante de produits énergétiques», a déclaré Ian Taylor, Vitol, a déclaré dans un communiqué de presse.

Vitol est une entreprise basée en Suisse et ses activités en Turquie sont menées par la filiale VIP Turkey Enerji AS.

 

OMV Petrol Ofisi filling plant in Turkey

Photo courtesy OMV

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par JC-GIROUD
Charger d'autres écrits dans - - - NEWS INDUSTRIE

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Chevron Oronite : Maximiser l’économie de carburant.

    Les moteurs diesel robustes obtiennent un meilleur rendement énergétique grâ…