Accueil - - - NEWS INDUSTRIE Total Vostok construira une usine de lubrifiants pour voiture dans la région de Kalouga.

Total Vostok construira une usine de lubrifiants pour voiture dans la région de Kalouga.

0
0
174

Le 17 octobre, le gouverneur de la région de Kalouga (59 km au sud-ouest de Moscou) Anatoli Artamonov et le PDG de Total Vostok (filiale russe du groupe français Total) Fabien Voisin ont signé un accord de coopération portant sur la construction d’une usine de lubrifiants pour voiture sur le territoire du parc industriel de Vorsino, informe Kaluga News.

 

Pour Total, la Russie pourra rester une priorité stratégique

La capacité de production de l’usine, qui a  totalisé 45,5 millions d’euros d’investissements, s’élèvera à 40 000 tonnes par an et pourrait être portée à 75 000 tonnes avec la hausse du volume des ventes.

 

La construction de l’usine sera achevée à la mi-2018, la marchandise fabriquée par l’usine sera acheminée sur le marché russe, mais également sur plusieurs marchés d’exportation, notamment en Asie centrale et en Biélorussie.

Pendant la cérémonie de signature de l’accord avec le gouvernement de la région de Kalouga, Fabien Voisin a souligné que la Russie était le 5ème marché mondial de lubrifiants et que le groupe Total espérait renforcer sa présence sur le marché russe.

« La localisation de la production en Russie fait partie du programme stratégique du groupe. Nous allons utiliser la matière première de qualité des fabricants russes. Nous avons déjà conclu les accords préliminaires », a expliqué le PDG de Total Vostok, dont les propos ont été retraduits du russe. ( fr.rbth.com 18/10/16 )

 

Total Vostok construira une usine de lubrifiants pour voiture dans la région de Kalouga. dans - - - NEWS INDUSTRIE total_vostok_050_only_0124835_b

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par JC-GIROUD
Charger d'autres écrits dans - - - NEWS INDUSTRIE

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Une des filiales de Faurecia visée par une action de groupe aux Etats-Unis

« Le 24 mars 2016, deux actions de groupe ont été introduites devant le tribunal de premiè…