Accueil - - - NEWS INDUSTRIE Le Marché des Lubrifiants en Afrique de l’Est.

Le Marché des Lubrifiants en Afrique de l’Est.

0
0
434

L’Afrique orientale (Kenya, Ouganda, Tanzanie, Rwanda et Burundi) abrite un marché des lubrifiants dynamique et libéralisé, qui attire une multitude de marques d’opérateurs multinationaux, moyen-orientaux et locaux.

Les rapports officiels situent le marché à environ 80 000 tm par an. Cependant, selon certaines sources du secteur, les volumes de lubrifiants seraient en réalité d’environ 30% supérieurs.

Néanmoins, les spécifications sont considérées comme particulièrement faibles au regard des normes mondiales et des dernières spécifications applicables aux huiles moteur de l’American Petroleum Institute. Cela se confirme particulièrement dans la vente au détail où le prix joue un rôle majeur dans le choix d’un lubrifiant. En effet, il y a une trentaine de marques différentes de lubrifiants en vente dans la région et le parc automobile est relativement âgé.

Cette tendance a entraîné une augmentation des lubrifiants produits à partir d’huiles de base recyclées car les opérateurs du marché ne disposant pas d’une marque reconnue visent et exploitent la sensibilité aux prix des clients de détail ainsi que la vétusté du parc automobile.

Pour l’avenir, la consommation régionale de lubrifiants devrait poursuivre sa trajectoire de croissance à moyen et à long terme soutenue par la croissance économique constante,  des taux d’urbanisation élevés et le développement des infrastructures,  Le marché continuera probablement d’être dominé par les grandes marques – Total et Shell-, les sociétés moyennes et modestes suivant leurs traces.

La qualité des lubrifiants en Afrique orientale s’améliorera probablement sur le long terme car plusieurs facteurs favorables à l’amélioration de la qualité convergent:

1. A l’échelle mondiale, les tendances de demande vont dans le sens d’une meilleure qualité des huiles de base, avec un passage progressif des huiles de Groupe 1 à des huiles de Groupe 2 et un rétrécissement du différentiel de prix entre les huiles de base du Groupe 1 et du Groupe 2.

2. Les organes de régulation font des efforts pour réviser les normes applicables aux lubrifiants et mettre en place des restrictions d’âge sur les véhicules importés.

3. Une multitude des supports publicitaires et promotionnels sensibilise les consommateurs au problème de la qualité des lubrifiants, notamment pour les véhicules haut de gamme. (2016 CITAC Africa Ltd)

 

media/flash/images/Insight-0116-3b.jpg

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par JC-GIROUD
Charger d'autres écrits dans - - - NEWS INDUSTRIE

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Saudi Aramco et Total signent un accord en vue de construction d’un complexe pétrochimique géant en Arabie Saoudite

  Saudi Aramco et Total ont signé un protocole d’accord en vue de construire un compl…