LUBRIFICATION : FONCTIONS DES HUILES MOTEURS.

0
0
160

La facilité de démarrage dépend non seulement de l’état de la batterie, de l’allumage et de la qualité du carburant, mais également de la fluidité de l’huile moteur. Une huile trop visqueuse à la température de démarrage peut nuire au mouvement des pièces mobiles et empêcher ainsi le moteur de tourner assez vite. Comme toutes les huiles épaississent par temps froid, une huile conçue pour l’hiver doit être suffisamment fluide pour permettre des vitesses de démarrage appropriées à la plus basse température. Elle doit également être d’une part suffisamment fluide pour pouvoir atteindre rapidement les paliers et empêcher l’usure de ceux-ci et d’autre part, suffisamment épaisse pour assurer une bonne protection du moteur quand ce dernier atteint sa température de service. 

Pourquoi vidanger ?
     La vidange est une opération pour maintenir un véhicule en bon état.
     L’intervalle entre deux vidanges est déterminé par le constructeur en fonction des performances techniques de l’huile et les caractéristiques du moteur. Il est en général fonction de deux paramètres:
Le kilométrage et le temps d’utilisation.
                        En tout état de cause, il est important de vidanger au moins une fois par an.
     La dégradation des huiles en service est inhérente à leur utilisation.
     Le taux de dégradation d’une huile dépend de divers facteurs, dont la composition chimique de l’huile de base, le type et la quantité des inhibiteurs et des additifs, et les conditions d’utilisation de l’huile en service.
     Les principaux facteurs qui entrent dans la durée de vie d’une huile sont stabilité thermique et l’oxydation. La stabilité thermique d’une huile est sa capacité de résister aux changements chimiques, notamment en raison d’une hausse de température en l’absence d’oxygène. La stabilité à l’oxydation d’une huile est sa capacité de résister aux changements chimiques, en raison d’une hausse de température et en présence d’oxygène.

     Une huile moteur de qualité garde ces substances en suspension jusqu’à ce qu’elles soient filtrées, ou drainées à l’occasion d’une vidange.
Toute huile se dégrade et perd ses propriétés dans le temps à cause des fortes pressions et températures auxquelles elle est soumise. Cette dégradation peut s’accélérer en fonction de l’utilisation du véhicule. Par exemple les trajets en ville ou les parcours à régime élevé sont particulièrement exigeants. L’huile est également polluée par des impuretés telles que les résidus de combustion, l’humidité, les poussières et le carburant imbrûlé…
C’est pourquoi il est essentiel de respecter un calendrier très strict de vidanges d’huile pour votre véhicule. La vidange et le remplacement du filtre à huile permettent d’enlever les contaminant nocifs qui peuvent s’accumuler dans l’huile moteur. Il est fortement conseillé de changer le filtre à huile à chaque fois qu’on fait la vidange de sa voiture. En effet, si vous remettez de l’huile propre dans votre carter, en conservant un filtre sale, votre huile deviendra rapidement sale: une des propriétés de l’huile est d’être détergente, c’est à dire d’être apte à décoller les dépôts pour ne pas qu’ils s’accumulent dans certaines parties du moteur. Cet (« effet de lessive « ) bénéfique en usage normal, va se traduire par un « nettoyage » en profondeur de votre filtre à huile, ramenant ainsi toutes les impuretés dan le carter.

 

Type de moteurs :

Moteur essence.

Un moteur à essence, selon ses conditions d’utilisation, exige de l’huile des propriétés spécifiques :
A pleine charge, par exemple sur autoroute à grande vitesse, les températures en haut du piston et dans le carter sont élevées. Le lubrifiant doit avoir un bon indice de viscosité.
Au contraire sur de faibles parcours ou en service urbain, les bas niveaux de température de certaines parties du moteur favorisent les condensations d’eau et la formation de boues noires. Un lubrifiant hautement dispersif est nécessaire.

Moteur diesel.

Le moteur diesel se caractérise par un niveau de température élevé en haut du piston, spécialement pour les moteurs suralimentés et par l’utilisation d’un combustible susceptible d’engendrer des suies, des vernis, des fractions imbrûlées et des résidus acides. C’est pourquoi les huiles pour moteur diesel ont des niveaux de détergence et d’alcalinité élevés.
Les moteurs diesel rapides à préchambre, qui équipaient encore récemment les voitures de tourisme, conduisent à des taux élevés de matières charbonneuses dans l’huile et exigent donc aussi des lubrifiants aux propriétés dispersives particulièrement efficaces. Les moteurs diesel rapides à injection directe les remplacent. Leurs contraintes sont plus sévères :
- Température en haut de piston en hausse à cause des pressions élevées d’injection de carburant et de la combustion qui se fait directement dans le piston évidé.
- Efforts mécaniques supérieurs dus au couple élevé généré par la combustion.
Ces points sollicitent fortement les performances détergentes et anti-usure du lubrifiant.

 

Les huiles moteurs

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par JC-GIROUD
Charger d'autres écrits dans - - - FICHES PRATIQUES LUBRIFIANTS AUTOMOTIVES.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Great Wall Lubricants de Sinopec a signé un accord avec Fuji pour Mercedes-Benz.

  Great Wall Lubricants de Sinopec a signé un accord avec Fuji pour Mercedes-Benz afi…