Accueil - - - FICHES PRATIQUES LUBRIFIANTS INDUSTRIELS. DIFFICULTE CROISSANTE DES TRAVAUX DE COUPE PAR OPERATION D’USINAGE.

DIFFICULTE CROISSANTE DES TRAVAUX DE COUPE PAR OPERATION D’USINAGE.

0
0
173

Haut les plus grandes difficultés.

 

- Brochage

- Filetage (peignes) – Taraudage

- Shaving

- Taille d’engrenages (outil-couteau)

- Alésage

- Perçage profond

- Décolletage

- Taille d’engrenages (fraise mère)

- Fraisage

- Tournage

- Sciage

 

Les opérations d’usinage sont très nombreuses et à l’intérieur de chacune d’elles les difficultés sont d’importance très différente. En effet, une simple opération de chariotage au tour peut se résumer à une « passe » faible (par exemple 1 à 2 mm au rayon, avec un outil en acier rapide) et dans ce cas une émulsion ou micro-émulsion ou solution vraie peut convenir à faible pourcentage. Mais cette opération peut aussi consister à effectuer une forte passe 5 à 10 fois supérieure, avec un carbure métallique et dans ce cas, la solution vraie ne répondrait sans doute plus aux besoins et le pourcentage de l’émulsion ou de la micro-émulsion pourrait s’avérer insuffisant pour apporter son pouvoir lubrifiant. Les préconisations sérieuses ne peuvent donc être faites qu’en possession de l’ensemble des facteurs qui déterminent le choix.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par JC-GIROUD
Charger d'autres écrits dans - - - FICHES PRATIQUES LUBRIFIANTS INDUSTRIELS.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Rosneft à expédier à Cuba 17 000 tonnes d’huiles de base pour PdVSA à Cuba.

Rosneft, le pétrolier russe, a commencé à expédier à Cuba 17 000 tonnes d’huiles de …